Vers de terre et fertilité du vignoble

Vers de terre et fertilité du vignoble.

Les labours, le tassement mécanique ainsi que l application de désherbants induit un appauvrissement en matières organiques des sols  induisant la disparition progressive des lombrics.

Pourtant ceux ci sont les garants de la porosité biologique de nos sols et sont indispensable dans le processus d’enfouissement des matières organiques et de remontée de matières minérales (argiles, limons).

Le brassage d’éléments ainsi obtenus crée entre autre le complexe argilo-humique véritable agrégat  de  fertilité.

De plus, on sait aujourd’hui qu’un sol vivant induit une meilleure assimilation des éléments minéraux du sol et que la métabolisation des arômes contenus dans les raisins est ainsi facilitée permettant une meilleure expression du terroir.

vers de terre et fertilité du vignoble

Objectif(s)

  • Evaluer en autonomie l’état de vitalité de leur sol  grâce à l’observation des lombrics , de leur identification et de leur comptage.
  • Effectuer des tests d’infiltration pour évaluer l’évolution de la porosité biologique de vos sols avant et après les changements de parcours techniques.
  • Intégrer des changements de pratiques viticoles à même de favoriser l’augmentation de la population de lombrics.

Nos formations s’attachent à ce que les participants soient en capacité d’envisager la transition de leur propre vignoble : il s’agit pour chacun d’acquérir individuellement les moyens d’amorcer globalement sa propre transition et trouver les voies qui seront les mieux adaptées à leur contexte (pédologique, climatique, social, économique).

Programme

Jour 1

Matin : Savoir déterminer les différentes espèces de lombrics présents dans nos sols.

  • Test à la moutarde.
  • observation  et caractérisation des différentes espèces de lombrics.
  • Rôle écologique de ses différentes espèces
  • Physiologie et reproduction des vers de terre.

 Après-midi : Pratique de tests de porosité.

  • Le test d’infiltration au cylindre unique.
  • Caractérisation de la macro et de la micro porosité.
  • Focus sur les pratiques adaptées à son sol pour favoriser la vie des vers de terre, qui ont un rôle central sur la porosité et la capacité d’infiltration d’un sol et donc sur sa fertilité et son hydratation naturelle.

Jour 2

Matin : Être en mesure d’améliorer les fonctionnalités biologiques du sol et par conséquent des vignes

  • Comment gérer la matière organique en fonction des caractéristiques pédologiques de son vignoble, des ressources disponibles et de ses propres pratiques agricoles : compostage, mulch, BRF, engrais verts…
  • Quelles matières organiques pour favoriser quels lombrics?
  • Le cycle des vers Anéciques et le cycle des bouses où comment trouver de quoi se nourrir et se reproduire dans les déjections des animaux brouteurs.

Après-midi : Envisager la transition opérationnelle de son vignoble, Envisager l’accueil de nouvelles pratiques dans son activité

  • Identifier ses propres freins et leviers à l’accueil de nouvelles pratiques professionnelles
  • Acquérir individuellement les moyens d’amorcer globalement sa propre transition et trouver les voies qui seront le mieux adaptée à son propre vignoble.

Formateurs et intervenants

Baptiste Maître : Agronome spécialiste de la fertilité des sols.

Pierre-Yves PETIT : Vigneron et formateur-consultant indépendant, formé dans les domaines naturalistes et agronomiques et paysagisme. Pierre-Yves est coordonnateur du programme Vignes en transition.

Publics visés et pré-requis

Aucune connaissance ni formation préalable n’est nécessaire.

Cette formation a pour but d’accompagner tout agriculteur-agricultrice, ainsi que les candidat-e-s à l’installation intéressé(e) par la compréhension de leur sol et par l’acquisition de savoir-faire pour adopter des pratiques permettant de recréer et maintenir un sol vivant. Pour enrichir les échanges et les savoir-faire, cette formation pourra également accueillir les organisations disposant de foncier ou gestionnaires de territoires (collectivités, CEN, cdl, AFB, département, Région, etc.).

Durée et lieu de la formation

14 heures (2 jours de formation)

Domaine d’Aresquiers, 36 bis rue des Aresquiers, 34110 Vic-la-Gardiole

Prise en charge

Nos formations sont prises en charge à 100% par Vivéa.

Vous ne savez pas si vous pouvez bénéficier d’un financement Vivéa ? Renseignez-vous ICI

Vivéa instaure un plafond annuel de prise en charge des formations par contributeur et par an. Chaque contributeur dispose de 2000 € de prise en charge par an pour se former : ce crédit est disponible sur l’année civile, de janvier à décembre, et n’est pas reportable d’une année sur l’autre. Le contributeur peut à tout moment consulter son solde sur son compte personnel Hâpi sur le site de Vivéa.

 Vous pouvez bénéficier d’un financement par OCAPIAT (OPCO des salariés des entreprises agricoles).

OCAPIAT prend en charge 45% des coûts pédagogiques, pour une entreprise de moins de  salariés. Renseignez-vous auprès d’OCAPIAT

Repas

Repas tirés du sac

Effectif

Entre 12 et 15 personnes maximum.

Informations

Retrouvez les dates de nos prochaines formations dans notre calendrier.

Si cette formation vous intéresse mais qu’elle n’apparait pas dans notre calendrier, nous pouvons la programmer : n’hésitez pas à nous contacter (nous pouvons programmer des formations supplémentaires pour un groupe d’un minimum de 10 personnes déjà constitué)