PermaTransect 2020

Le changement climatique est un sujet préoccupant. Des solutions pour rétablir l’équilibre, pour que les ressources en eau et en nourriture soient disponibles pour tout-es, existent-elles ? Quels paysages perdureront pour accueillir la biodiversité ?

Depuis 4 milliards d’années  le vivant ne cesse d’inventer, de créer, de s’adapter, de trouver de nouvelles alliances et de faire face aux changements constants. La nature a accumulé un savoir-faire considérable en termes de construction d’écosystèmes pérennes et de réparation des événements naturels.

Dans un monde qui se désertifie, où nous avons déserté nos savoirs et devoirs les plus basiques notamment ceux  liés à la fertilité et à une productivité vertueuse, il est grand temps d’avoir recours à la nature comme modèle de développement.

Le PermaTransect* s’organise en 2 évènements :

  • Mercredi 28, jeudi 29 et vendredi 31 octobre 2020 : une formation itinérante « Savoir lire le vivant, ou comment transformer le désert en forêt nourricière » avec Hervé Coves et Pierre-Yves Petit
  • Samedi 31 octobre 2020 : une masterclass  « De l’art de récolter le soleil et de cultiver la pluie » par Hervé Coves

Ces évènements sont indépendants mais complémentaires, vous pouvez vous inscrire à l’un ou l’autre, ou bien à la totalité (prix dégressif)

*Le transect écologique est une méthode botanique qui consiste à déterminer dans la végétation, le long d’une coupe plus ou moins linéaire réalisée dans un complexe géo-morpologique, des groupes écologiques ou écosociologiques. 

Master class « De l’art de récolter le soleil et de cultiver la pluie ». Samedi 31 octobre 2020 à Pézenas

Hervé Covès vous dévoile tous ses secrets sur l’art et la manière de cultiver la terre.

Lors de cette masterclass, Hervé Covès vous transmettra ses techniques et sa passion pour aller vers une agriculture pleine de sens où s’harmonise économie et écologie.
Vous ferez un voyage dans les profondeurs des sols vivants, sur toute la Terre, à la découverte des meilleures expériences, des résultats les plus épatant, mais également des obstacles et des échecs. Vous découvrirez une méthode que vous pourrez adapter à votre situation.

Allez au bout de votre rêve et de votre projet avec cette masterclass dirigée par l’un de nos meilleurs agronomes francophones.

PROGRAMME

Introduction
1. Fécondité : fruit de la Terre et du travail des Hommes
2. La terre est bien plus qu’un substrat : elle est vivante
3. Les migrations animales et des inoculums fongiques : les espèces animales peuvent adapter le milieu à leurs besoins

Pouvons-nous imaginer un mode d’existence ou d’action qui fasse émerger de la terre un véritable écosystème humain ?
Étude de cas : Australie, USA, Bornéo, Chine, Brésil, Portugal, France…
La Méthode
D’où que l’on soit, les 7 phases d’une transition agricole réussie, où vous comprendrez que l’eau se cultive
Et si nous débutions ?

Chaque participant-e est invité-e à amener un peu de la meilleure terre de son jardin et un peu d’humus prélevé sous un vieil arbre, un litre de chaque.
Nous fabriquerons un inoculum pour améliorer la fécondité de notre interaction avec la Terre.

ORGANISATION

LIEU : Château de Roquelune, route de Caux, 34120 Pezenas

HORAIRE : 9h-17h30 Arrivée à partir de 8h30 pour le café
Pause déjeuner de 1h30

REPAS : 15€ le repas de midi, fourni par le restaurant les Caz-Elles (produits locaux et bio). Ce repas est facultatif, vous pouvez apporter votre repas tiré du sac. Merci de le préciser lors de votre inscription.

TARIF : 40€ la journée (prix dégressif si participation à tout le cycle)

INSCRIPTIONS AVANT LE 10 OCTOBRE
Inscriptions en ligne ICI (pour la participation à la masterclasse uniquement)

Formation itinérante : « Savoir lire le vivant, ou comment transformer le désert en forêt nourricière ». Mercredi 28, jeudi 29 et vendredi 30 octobre 2020

Observer – Découvrir – Partager – Savoir

Cette formation-exploration fait appel à nos sens , elle est ouverte à tout-es , (agricultrices, permacultrices, gestionnaires d’espaces naturels, collectivités, citoyen-nes investi-es dans des associations environnementales,  habitant-es curieu-ses de nature et investi-es dans la transition écologique..).

Elle sera animée de façon à ce que chacun-e  soit à la fois explorateur-e chercheur-e et trouveur-e.  Les données collectées seront traitées en intelligence collective avec les formateurs.

PROGRAMME :

-Où, du mont Aigoual au lac du Salagou en passant par le cirque de Navacelles, nous explorerons sur ces 3 jours des paysages méditerranéens autrefois désertifiés par l’activité humaine (charbonnage, surpâturage…) et verrons comment avec l’aide des hommes et des femmes, ils ont été reverdis parfois de manière spectaculaire.
-Où nous verrons comment des paysages incultes sont redevenus fertiles.
-Où nous verrons comment le retrait des activités humaines permet à la nature elle-même de reconquérir son territoire.
-Où nous verrons comment la roche et le CO2 deviennent terre grâce à la lumière.
-Où nous nous découvrons nous mêmes.
Et où la vie est belle!

Mercredi 28 octobre

Objectif : Définir des processus qui permettent de reconquérir le désert : synthétiser ce que nous allons explorer , imaginer avec l’observation des éléments les différentes phases du processus, comment le traduire agrnomiquement et techniquement pour le mettre en place chez soi.

  • 10 h : RDV à l’observatoire météorologique du Mont Aigoual
    Lecture de paysage (s’ il est dégagé).
    Descente explorative à pied à l’Hort de dieu (½ heure de marche, possibilité d’y approcher en voiture si mobilité réduite).
  • 12h30 : repas tiré du sac
  • 14h : reprise de l’exploration avec instructions pratiques
    Temps d’observation, de réflexion et de restitutions collectives
    Comprendre le rôle des mycorhizes dans la conquête du désert.
  • 17h30 : fin

Jeudi 29 octobre

Objectif : Comprendre les processus d’aggradation d’un milieu dégradé, savoir observer différents milieux (milieu sec du plateau / replantation de cèdres dans la pente / ripisylve) et comprendre que tous ces milieux peuvent satisfaire les besoins humains de base sans nécessité de plantation.

  • 9 h 30 : RDV entre Blandas et Navacelles sur le parking du point de vue du Cirque de Navacelles.
    Lecture de paysage et observations sur le causse.
    Les zones karstiques et la sécheresse : comprendre les stratégies d’évolution de l’écosystème présent.
    Restitutions collectives
  • 12h30 : repas tiré du sac
  • 14h : Visite de la forêt de cèdres où comment la nature prend le relai de l’humain
    Visite de la fontaine de la foux (résurgence de la vis) : observation du milieu ripisylve d’un causse calcaire
    Comprendre comment la pierre devient terre, ou l’évolution des tanins de la feuille à l’humus
  • 17h30 : fin

Vendredi 30 octobre

Objectif : comprendre comment l’homme peut valoriser des milieux abandonnés en s’inspirant des processus à l’œuvre dans la nature

  • 9h30 : RDV au « parking du site de blocs » de Soumont
    Visite de la ferme du point clé qui illustre la réaggradation par l’homme d’un milieu abandonné, en valorisant l’existant
  • 12h30 : repas tiré du sac
  • 14h : RDV au village abandonné de Celles au bord du lac du salagou
    Lecture de paysage
    Recueil des impressions
    Visite du verger sauvage greffé où comment implanter un verger dans la broussaille sans même travailler un gramme de sol.
  • 17h : célébration de la fin des trois jours d’exploration.

ORGANISATION

TARIFS (exprimés en TTC) :
Coût pédagogique de 120€ les 3 jours

EFFECTIF
Nombre de participants maximum : 50 personnes.

TRAJETS
Une fiche de covoiturage sera mise à votre disposition lors de votre inscription. Les trajets sont à la charge des participants.

NUITÉES
Possibilité de rentrer chez soi les soirs si vous n’êtes pas trop loin. Vous pouvez également prospecter pour des gîtes dans les environs des lieux de formation (à votre charge).
Une fiche sera mise à disposition lors de votre inscription pour proposer ou demander un hébergement aux autres participant-e-s ou trouver des gîtes.

INSCRIPTIONS AVANT LE 10 OCTOBRE
Inscriptions en ligne ICI

Pack « master class + formation itinérante » : Inscriptions en ligne ici
– 140€ sans les repas
– 155€ avec le repas du samedi

COÛT ENVIRONNEMENTAL

Chacune de nos activités génère du carbone rejeté dans l’atmosphère, quand j’écris ces lignes sur mon ordinateur, lorsque nous nous déplacerons pour ces événements. Nous tenons à limiter ces rejets de CO2 et à les compenser par la plantation d’arbres afin de stocker le carbone durablement et améliorer la biodiversité de nos territoires.

Nous encourageons chacun-e à contribuer à la hauteur de ce que sa conscience et sa tirelire  permettent, sous forme monétaire versée à une association ou en vous engageant vous-même à planter des arbres autour de chez vous. Vous pouvez également participer au projet Vignes en transition par la plantation de haies fruitières dans le vignoble à Vic la Gardiole 34110.

Un cycle d’événements organisé par Vignes en transition, en partenariat avec l’association Humus Pays d’oc et Arbres et paysages 32.